Les points importants à connaître sur la CMA

Les chambres de métiers et de l’artisanat sont des entités publiques administratives relevant de l’État, sous la supervision du Ministre en charge de l’économie et des finances. Elles sont régies par le code de l’artisanat et le code du travail concernant leurs missions liées à la formation.

Porte-parole des enjeux de l’artisanat

Les établissements du réseau des CMA ici exercent un rôle représentatif des intérêts de l’artisanat et de ses entreprises en tant que corps intermédiaire de l’État. Leur contribution s’étend au développement économique, à l’aménagement territorial, à la vitalité des régions, ainsi qu’au soutien des entreprises. 

Ces établissements assument diverses missions, notamment :

  • Les missions d’intérêt général défini par les lois et règlements
  • L’accompagnement des entrepreneurs novices et des repreneurs d’entreprises
  • La formation professionnelle
  • Des missions concurrentielles confiées par des entités publiques
  • Des missions d’expertise sollicitées par les pouvoirs publics sur des domaines liés à l’artisanat, au développement économique, à la formation professionnelle et à l’aménagement du territoire. Ces domaines respectent les dispositions législatives et réglementaires en vigueur.

Un réseau constamment en évolution

Le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) s’est progressivement organisé pour répondre aux besoins locaux et à l’évolution territoriale. Une première phase de réduction du nombre d’établissements a eu lieu dans les années 2000, principalement par le biais de fusions volontaires entre les CMA. 

Ce processus s’est intensifié avec la réorganisation territoriale du pays, notamment avec la loi NOTRe en 2015. Au 1er janvier 2019, le réseau comptait 89 établissements administrés par 2512 élus bénévoles représentant 1,3 million d’entreprises. En janvier 2021, le réseau sera composé exclusivement de 18 Chambres de Métiers et de l’Artisanat de région et de CMA France.

Les axes stratégiques des CMA pour soutenir les artisans

Dans le cadre des défis économiques majeurs, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) jouent un rôle essentiel en fournissant aux entreprises l’accompagnement nécessaire pour faciliter leur création, reprise et expansion. Elles œuvrent en tant que relais et soutien des initiatives gouvernementales visant à stimuler la croissance et l’emploi au sein des territoires. Les CMA jouent également un rôle actif en tant que contributeurs dans le domaine économique, impliquées dans des actions de formation initiale, y compris l’apprentissage, ainsi que dans la formation continue.

Les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) sont destinées à travailler en partenariat avec toutes les collectivités territoriales en fonction de leurs compétences et de leurs ambitions envers les entreprises. Leur action est alignée sur les dispositions des lois NOTRe et MAPTAM. Ces derniers ont modifié la répartition des compétences en matière de développement économique, ainsi que sur la loi PACTE. Ces législations offrent de nouvelles perspectives de coopération et de partenariat entre les CMA et les collectivités territoriales.

Les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) s’engagent à accompagner la transformation des entreprises artisanales et à favoriser le développement économique des territoires en tant qu’acteurs du développement économique. Leur objectif est également de répondre aux besoins en compétences de l’économie française en guidant les individus vers la réussite par le biais de formations professionnelles à forte employabilité.